COMMUNICATION BIENVEILLANTE, consciente et créative

avec Blandine LEYRE blandine.leyre@gmail.com

07.85.20.36.70

Horaires : de 9 h 30 à 17 h 30 avec repas partagé et pause déjeuner.

Lieu : aile droite de la mairie de Salins (au 1er étage)

Module 1 : samedi 16 et dimanche 17 JANVIER 2021

Module 2 : samedi 6 et dimanche 7 FEVRIER 2021

Module 3 : samedi 6 et dimanche 7 MARS 2021

Cycle de 3 week-ends pour découvrir la Communication Non Violente :

– explorer ce qui entrave ou favorise les relations
et expérimenter une nouvelle façon de prendre en compte les besoins de chacun.
– s’initier de manière concrète et ludique aux bases de la Communication Non Violente.

Prix : 90 euros les 2 jours ou 250 euros les 6 jours.

 

“Qu’est-ce que la CNV ?

Vous aspirez à vivre des relations où l’on s’écoute quand on se parle, où chaque échange est un moment privilégié, où l’on peut se comprendre au-delà des différences, où l’on peut vivre la coopération plutôt que
la compétition ?
La Communication Non-Violente est une démarche qui met en lumière ce qui facilite ou entrave la relation. Elle nous aide à renouer avec une qualité d’écoute de soi-même et de l’autre, et à retrouver la bienveillance et l’empathie que nous portons naturellement en nous, à partir de la vision fondamentale que tous les êtres humains ont les mêmes besoins.
Elle a été mise au point par Marshall B. Rosenberg, docteur en psychologie, élève et collaborateur de Carl Rogers, rédacteur de nombreux livres dont «Les mots sont des fenêtres ou bien ce sont des murs».
Depuis sa création dans les années 1970, elle est enseignée et appliquée partout dans le monde, y compris dans des zones de conflit et de violence.
Plus qu’un processus ou un langage, la Communication Non Violente (CNV) nous donne des clés de compréhension sur notre fonctionnement en tant qu’être humain. Elle propose une autre façon de penser, de s’exprimer et d’exercer son pouvoir, qui se différencie nettement de celle dont la plupart des gens dans le monde ont été éduqués à communiquer et à interagir.
Elle est une invitation à concentrer notre attention sur ce qui est en jeu chez nous et chez l’autre, et à réfléchir à notre intention : continuer à jouer à « qui a tort, qui a raison ? » ou bien (r)établir le lien.”

Site des formateurs CNV
Site de l’association ACNV